Actualités

Retrouvez toutes les actualités du marché immobilier

Comment emprunter lorsque l’on est en couple

Vous êtes en couple et vous souhaitez accéder à la propriété ? Dans cet article nous vous accompagnerons sur les différents éléments à prendre en compte avant d’emprunter.

Une vision sur le long terme

Une légende voudrait que les jeunes couples soient moins disposer à pouvoir prétendre à l’accession à la propriété. Nous vous disons FAUX ! Les banques sont très courtoises et avenantes avec les jeunes primo-accédants et plusieurs raisons justifient cela.

  • Une capacité d’achat supérieure
  • Une situation qualifiée de moins risquée

L’argument que les banques retiennent en plus de cela est bien évidemment que les jeunes ménages peuvent emprunter beaucoup plus longtemps. L’accent est également mis sur le développement de la famille. Un couple avec un projet d’enfant plait aux établissements bancaires, pourquoi ? Tout simplement car le couple risque fortement d’ouvrir un ou plusieurs comptes supplémentaires ou d’investir son argent.

L’apport toujours l’apport

Les couples sont donc bien considérés par les établissements bancaires. Un élément constitue une nouvelle preuve de cet attrait. Les exigences des banques concernant l’apport sont en règle générale bien moins « strictes ». La cause ? Des revenus souvent moindres par rapport à des personnes célibataires.

Les couples mariés voient leur(s) bien(s) en commun

Les couples qui ont décidés de se marier sont soumis à la communauté des biens réduites aux acquêts. Ce qui veut dire que les jeunes mariés devront se partager tous les biens dont ils feront l’acquisition. Si décès il y a, l’une des deux parties ne paiera pas d’impôts sur sa moitié des biens acquis et héritera de la part du défunt.

Les couples pacsés se la joue solo

Avantage ou non, chaque partie d’un couple pacsé reste le propriétaire des biens qu’elle a acquis. Un régime d’indivision est toutefois proposé à ces derniers. Il est à noter que lors d’une séparation, les deux parties n’hériteront pas l’un de l’autre.