Actualités

Retrouvez toutes les actualités du marché immobilier

Le crédit à taux fixe est-il voué à disparaître ?

Le taux fixe des crédits immobiliers est au cœur d’une incroyable interrogation. Témoin malheureux des établissements bancaires distribuant aux ménages des taux de crédit bien trop bas, le Haut Conseil de Stabilité Financière a encore émis un avertissement à leur encontre.
Par cet avertissement, qui semble également sonner la fin du jeu pour les banques, le marché immobilier se verrait complètement désorienté. Cette tendance des taux de crédits très bas n’est le résultat que d’une seule opération : la bataille que se livrent les établissements bancaires pour appâter le client. La Banque Centrale Européenne et sa légère politique monétaire met de l’huile sur le feu en permettant aux banques de se financer elles-mêmes.

Des taux bas donnés selon l’humeur ?
D’après le courtier immobilier Meilleurtaux.com, les établissements bancaires sont 75% à présenter des taux de crédits immobiliers en dessous de 2,10% là où ils n’étaient encore que 20% il y a de cela un an…
Mais que les banques prêtent à bas taux passe encore (plus pour très longtemps apparemment), là où le bât blesse c’est que les taux intéressants ne sont pas attribués qu’aux ménages bénéficiant d’un bon voire excellent dossier.
Les régulateurs dont fait partie le Haut Conseil de Stabilité Financière réclament à ce que les établissements bancaires puissent plus souvent mettre leurs capitaux en réserve. Une idée – obligation – qui empêcherait les banques d’être en difficulté financière si jamais le taux de la dette augmentait.