Actualités

Retrouvez toutes les actualités du marché immobilier

Les particuliers friands de l’investissement locatif

Sans-titre-1

Cela va en surprendre plus d’un, la fiscalité Française fait des heureux, dans l’immobilier en tout cas. En effet la fiscalité serait le premier point choisi par les particuliers désireux d’investir dans l’immobilier locatif.

Plus d’un particulier sur 2 (54%) s’est déjà jeté dans ce projet d’investissement locatif pour des raisons fiscales. Annoncer lors de la publication d’une enquête du Crédit Foncier, une grande partie de bailleurs ont fait le choix d’investir dans l’immobilier neuf – à 71% – grâce au dispositif Pinel. Pour rappel, la Loi Pinel permet une réduction fiscale d’une partie du prix d’achat d’un bien immobilier, sous condition que ce dernier soit loué.

Le complément de retraite vient en deuxième position des objectifs des investisseurs locatifs avec 44% suivi de près par le désir de disposer d’un patrimoine plus ou moins riche – 41%.

Sur le plan local il est important de noter que l’étude du Crédit Foncier dévoile qu’à 67% l’investissement réalisé dans l’immobilier neuf, se situe principalement loin en dehors du domicile. L’investissement locatif dans l’immobilier ancien se fera quant à lui à 68% proche du domicile.

Profil des investisseurs

N’est pourtant pas investisseur qui veut. Sur le papier, le dit particulier est un quarantenaire en couple. Plus de 50% de ces personnes se concentrent uniquement sur l’investissement locatif de biens de petites surfaces : les studios et 2 pièces sont très prisés.

Avec une surface moyenne de 40m² pour un prix raisonnable de 160K euros, les transactions vont de bon train. Mais la question que l’on peut se poser est : doit-on bien gagner sa vie pour jouir de l’investissement locatif ? Réponse de Clic et Biens… Pas forcément, avec comme revenu moyen annuel jugé à 67 500 euros, les acquéreurs ne sont donc considérés ni comme riches ni comme pauvres.