Actualités

Retrouvez toutes les actualités du marché immobilier

L’extension de l’encadrement des loyers ne met pas tout le monde d’accord

Parmi les professionnels de l’immobilier, l’association Plurience, la FNAIM ainsi que l’USI – Union des Syndicats de l’Immobilier – n’ont pas du tout apprécié la décision d’étendre le périmètre de l’encadrement des loyers.

400 communes ciblées par l’encadrement des loyers

C’est la ministre du logement, Emmanuelle Cosse, qui a annoncé l’extension de l’encadrement des loyers à l’horizon 2018. Décision qui a de suite hérisser le poil de la FNAIM, l’USI et l’association Plurience. La raison invoquée est simple puisque, le projet d’extension ne respecte pas les directives instaurées par Manuel Valls qui avait clairement déterminé l’encadrement des loyers à Paris intra-muros seulement.

La plupart des professionnels de l’immobilier se liguent contre le dispositif

Les trois associations immobilières qui se sont levé contre la décision d’étendre le dispositif de l’encadrement des loyers souhaitent que cette dernière puisse prétendre à une mission d’enquête de la part des parlementaires.

La « brutalité » de la décision de la ministre du logement, pour reprendre les termes exacts des associations immobilières, a totalement sonné les professionnels qui se sentent désarmés, incompris, trahis pour certain.